ERIC TOURNERET

ERIC TOURNERET

Né en 1965, Eric Tourneret a grandi dans un village près Annecy et vit à Privas en Ardèche. Son enfance entre lac et montagnes le sensibilise à la beauté sauvage des milieux naturels. A 17 ans pendant son service militaire, il découvre l’Afrique, le voyage, le désert, la rencontre d’autres cultures et la photographie qu’il appréhende depuis comme un « outil à raconter » comme « un outil pour aller à la rencontre de l’autre.

Photographe depuis 1989, Eric Tourneret est initié à la photographie de studio, il côtoie alors des photographes de mode et publicités, des spécialistes de la lumière et de création visuelle. Puis il parcourt le monde pendant quinze ans pour la presse magazine (Figaro Magazine, Paris Match, Point de vue, VSD, Sciences et Avenirs, Géo…).

Technicien, il change de style facilement et guidé par sa curiosité passe d’un sujet archéologique à une expédition botanique, d’un sujet de société comme les travestis au Pakistan, à la migration des papillons monarques. En 2003, il adopte définitivement la photo numérique pour la réalisation d’un livre de commande en décoration.

Pour lui, la photo numérique est une libération, elle lui offre une souplesse d’utilisation et lui permet de se libérer des limites budgétaires pour aller visiter l’unique, l’accident magique qui arrive après 36 vues ou 4000 déclenchements. Depuis, avec l’émergence de la vidéographie, le multimédia devient réalité et Eric Tourneret prolonge son engagement en faveur de l’abeille et de diversité naturelle et humaine en expérimentant montages photographiques, vidéos et univers sonores.

En 2004, il commence un travail de fond de trois ans sur l’abeille et l’apiculture en France. Exposées à l’Orangerie du Sénat en 2006, ses photographies novatrices sont éditées sous le titre “Le peuple des abeilles” (Editions Rustica 2007) et font l’objet de nombreuses publications presse.

En 2007, il élargit son travail à une dimension mondiale et articule sa démarche autour de la relation de l’homme aux abeilles, de la cueillette la plus archaïque à l’apiculture industrielle et commerciale pour mettre en lumière le rapport entre peuples, cultures et environnement. Ce projet le mène au Népal, au Cameroun, en Russie, en Argentine, au Mexique, en Nouvelle-Zélande, aux USA, en Roumanie et à Paris pour l’apiculture urbaine. Cette seconde étape de son travail met en scène plusieurs espèces d’abeilles sociales : l’apis mellifera, l’apis dorsata et des melipona. Le livre  « Cueilleurs de miel » est édité en novembre 2009 (Editions Rustica).

Depuis, Eric Tourneret continue ce travail selon trois axes, les pays émergeants – Inde, Ethiopie, Brésil, Chine – les grandes capitales du monde – New York, Londres, Berlin, Hong-Kong- et les chasseurs de miel.

Adresse 
71, chemin du Bourget – 07240 Vernoux-en-Vivarais.
Téléphone: +33 (0)6 61 11 25 68
site: www.j-aime-les-abeilles.fr  

Conception et création par BeGoodies | Hébergé par Pharéo.